22 novembre 2012

Véronique, trois qui la tiennent...

Véronique, c'est cette sainte qui avait essuyé le visage du Christ, générant ainsi une empreinte (réinterprétée plus tard comme une peinture) non faite de la main de l'homme.
On dit acheirographon en grec. Ça vaut 1.000 points à votre prochain dîner en ville. Ou juste un grand moment de solitude.

Biagio D'Antonio : Le portement de croix, au Louvre

Posté par Pont des arts à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Véronique, trois qui la tiennent...

Nouveau commentaire